Bonheur, ton univers impitoyable


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/livreshe/www/wp-includes/functions.php on line 3888

IMG_6798

Si on prend la définition du bonheur, on trouve ceci :
  1. Evènement heureux, hasard favorable, chance.
  2. Etat de bien-être, de félicité.
  3. Ce qui rend heureux.

C’est marrant, quand on y pense vraiment et qu’on le cherche réellement, ça paraît pas si simple…

Mais commençons par le poncif du bonheur, en gros le couple stable et fidèle (un homme et une femme c’est mieux, sinon c’est source de problème…), les enfants (2,5 avec un garçon et une fille, pour le demi, Heineken ou 1664) et la maison avec jardin, surtout ne pas oublier l’argent (pour les vacances au Club Med et l’écran plat pour la télé) et le labrador jaune ou le petit bulldog. Ah oui, si on a un 4×4 c’est mieux !  En fait, si on y pense, ça se place quelque part entre la petite maison dans la prairie et Dallas !
En bref si on écoute les personnes qui réfléchissent pas trop, il suffit de tous avoir et être la même chose parce que c’est bien connu, on est tous pareils !!! Si on a tout ce que j’ai écrit au-dessus, le bonheur est assuré !!! Alors si vous préférez vivre seule, si vous êtes homosexuel, que vous préférez adopter une coccinelle et bouger en roller… vous ne pouvez pas être heureux !!! Qu’en pensez-vous ?
Mais revenons à la définition. Regardons mieux le petit 1) qui parle de hasard et de chance… Et là on casse de suite le poncif. Comment pourrions-nous attendre tous la même chose du hasard ? Bien sûr certaines choses participent de manière évidente au bonheur, mais une bonne dose de « qui vivra verra », une once de « j’ai peur mais j’y vais » et une pincée de « c’est pas dans la norme mais je le sens comme ça », pensons à une nuée de « je voyais pas ça comme ça mais tant pis » est indispensable également à une vie pleine de bonheur !
Mais bon, j’ai entendu dire que certains vivaient mieux quand ils sont dans un moule bien dessiné. Après tout, chacun voit midi à sa porte ! Mince, encore un poncif !
Pour la deuxième définition, je crois que c’est celle à laquelle j’adhère le plus. Le bonheur est un ressenti, une manière d’être. Ce n’est pas un moment précis de la vie où là on parlera plutôt de joie. Là où on peut ne plus s’entendre c’est sur ce qui provoque cet état de bonheur. Est-ce que l’on attend le messie la bouche ouverte et le cerveau en bataille ? Ou bien est-ce que l’on y travaille le plus assiduement possible en observant, en mettant en conscience, positivant… ? Alors, on est d’accord ou pas ?
Pour la dernière définition : le bonheur est ce qui rend heureux… J’aime ! et vous ?

3 commentaires


  1. Bien d’accord, le bonheur, ce sont plus des petits moments, comme ça de temps en temps.
    Par exemple, tout de suite maintenant, parce que je ne bosse pas aujourd’hui ; je te lis, en écoutant la radio, et dans quelques minutes je vais aller transpirer sur un tapis roulant … c’est tout simple le bonheur 😉

    Répondre

    1. J’ai l’impression que ce qui te rend heureuse est d’avoir pu faire le choix de tes activités.
      Je suis flattée de faire partie de tes choix et donc de ton bonheur 🙂
      Sue bien et à tout bientôt pour un bonheur partagée…

      Répondre

Laisser un commentaire