Le conte de l’arc-en-ciel des émotions


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/livreshe/www/wp-includes/functions.php on line 3888

contes à guérir contes à grandir

 

 

 

« Le Conte de l’arc-en-ciel des émotions » est un conte de Jacques Salomé. Il fait partie d’un recueil de contes qui s’intitule : « Contes à guérir, Contes à grandir » .

Note de Jacques Salomé précédent le conte de l’arc-en-ciel des émotions.

     « Les contes ont ceci de magique qu’ils permettent à la fois de dire et d’entendre l’indicible. En effet, au travers d’une fiction, d’une fantaisie, vont se créer dans l’esprit de celui qui les entend une imagerie, une résonance, une stimulation fabuleusement puissante de l’imaginaire. Nous savons que l’imaginaire est ce qui permet à l’enfant ou à l’adulte de franchir l’immense fossé entre la réalité qui est à l’extérieur et le réel qui l’habite. L’impact des images, des associations fantaisistes vont permettre de relier les morceaux éparpillés, chaotiques d’évènements anciens, des blessures cachées, de conflits non exprimés. »

     Les émotions sont souvent étouffées. Certaines plus que d’autres sont enfouies dans notre sac à fourre-tout, bien au fond et l’on n’y pense même plus. Parfois, c’est la peur. Cette émotion-là est une sacrée zone d’inconfort et c’est souvent qu’enfant on l’enfonce un peu plus chaque soir sous le matelas. Si l’on n’apprend pas à un enfant à braver sa peur, il devient un adulte peureux, ou contrôlant les choses et/ou les gens, ou avec le plus beau des masques (une poule mouillée en habit de superman). Avoir peur oui ! Mais y aller tout de même est une bonne solution. Je parle de la peur mais la tristesse aussi connait souvent la honte. Elle va alors se cacher dans le ventre, là où on ne la voit plus. On en est pas plus joyeux, mais on en a l’air. Cela dit, attention aux problèmes digestifs après ! La colère a ses heures de gloire également. Lorsque l’on a pas pu l’exprimer, ou que l’on nous a appris que ce n’était pas bien d’être en colère, qu’est-ce que l’on en a fait de tout ça ? Et bien on l’a retourné contre soi.

L’embêtant avec ce sac, c’est qu’il faut quand même le porter. Et ces émotions, elles sont là et s’accumule dans le sac… Bref, plus on avance dans la vie et plus il est lourd le bougre. Et quand il est trop lourd, et bien c’est le genou qui lâche, ou le dos, ou on a mal à la tête, on crache ses poumons ou on boit pour se donner des forces…

Jacques Salomé conseille d’associer les couleurs aux émotions pour leur (re)donner une consistance, une image et les re-personnaliser.

Happy Show - Stefan Sagmeister
Happy Show – Stefan Sagmeister

Il existe 6 émotions de base qui sont universelles, c’est à dire que chaque humain (sauf souci neurologique) les ressent et les exprime de la même manière : Joie – Tristesse – Dégoût – Peur – Colère – Surprise. Les émotions secondaires sont un mélanges de celles-ci. Un bon exercice est de se mettre devant un miroir et de les mimer. Votre cerveau est tellement bien fait que lorsque vous allez mimer, vous allez ressentir (à minima tout du moins).

Allez-y ! En plus vous allez rire un bon coup !

4 commentaires


  1. …. très bon test devant le miroir !!!

    Répondre

    1. L’as-tu fait ? Quelle émotion t »as fait rire ? Il y en a toujours une…

      Répondre

  2. Encore un livre qu’on a envie de lire! Tu vises toujours aussi juste, la description de nos émotions ; je comprends mieux ton commentaire de l’autre jour ;-)… je suis toujours à la recherche de mon jardin, pour installer une grande bibliothèque (comprendra qui pourra… 🙂

    Répondre

    1. Et je te souhaite de le trouver…
      Je vais mettre à l’écoute chaque mois, un conte à grandir… alors tu peux aussi tout simplement t’asseoir et l’écouter.

      Répondre

Laisser un commentaire