La sieste parfaite, un bienfait au naturel


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/livreshe/www/wp-includes/functions.php on line 3888

Féminité au pôle nord par Katy Druart
Faire la sieste… Mmmm… Tout le monde aime une petite sieste bien lové sur le canapé ou mieux dans un hamac pour les plus chanceux. Mais qui a le temps ? Qui a le droit de dormir au travail ? Qui ne pense pas (même légèrement) qu’il est un peu paresseux s’il se tape un petit roupillon ? Qui veut bien stopper son tourbillon 10 minutes pour se poser ? … Et puis parfois, on est complètement à l’ouest lorsque l’on se réveille. Alors ! Sieste ou pas sieste ?

Les bienfaits de la sieste

     Savez-vous que cette pause diurne est plus bénéfique que le café pour garder le plus de performances cognitives au cours de la journée ? Elle augmente indubitablement les performances cognitives comme la concentration ou la mémoire. Elle permet également une bonne détente puisque les muscles se relâchent,  le rythme cardiaque et respiratoire diminuent. Et puis rien de plus naturel puisque notre corps est programmé pour ça. Il a une horloge interne qui suit le rythme circadien. C’est un besoin naturel que d’avoir envie de dormir après le déjeuner. S’assoupir permet de vivre plus longtemps et surtout en meilleur santé. Cela libère la créativité, dissout le stress, rééquilibre le fonctionnement du système nerveux et favorise une meilleure digestion. N’oublions pas aussi que notre temps de sommeil par nuit a considérablement diminué ces dernières années et n’est plus suffisant pour garder notre corps à son maximum. Enfin, la plupart des personnes qui travaillent déjeune trop peu ou trop « pauvre » le midi. Ils n’ont donc pas l’énergie nécessaire pour finir correctement la journée.

Notons que faire une sieste en milieu de journée ne vous empêchera pas de dormir le soir.

Les questions principales sont donc quand la faire, comment et combien de temps.

Quand faire la sieste

     Après le repas du midi, vers 13-15h, l’endormissement est favorisé, la vigilance et la température du corps diminuent. C’est donc le meilleur moment pour s’allonger et fermer les yeux un moment. Mais bien sûr, il faut accepter de lâcher-prise et d’abandonner sa journée un instant.

Comment faire la sieste

     Une recommandation plutôt surprenante est de s’assoir légèrement redressé pour la sieste. Ceci aide à entrer en sommeil profond. Evidemment on évite de se mettre en pyjama et de se faufiler sous la couette en ayant fermer les volets. Sinon vous allez partir pour des heures. Desserrez la ceinture et la cravate, enlever les chaussures  et recouvrez-vous d’une simple petite couverture, ou pas.

Combien de temps faire la sieste                                  sieste

  •  5 à 10 minutes : vous aurez une meilleure vigilance et favoriserez vos capacités cognitives dans l’après-midi. C’est un recharge rapide des batteries.
  • 10 à 20 minutes : les bénéfices seront plus profonds même si vous ne gagnerez rien de plus qu’avec 5 à 10 minutes.
  • 30 minutes : vous atteignez le sommeil profond mais pas assez pour en avoir les avantages. Vous risquez donc de vous réveiller groggy mais sans avantages particuliers par rapport aux siestes plus courtes.
  • 60 minutes : ce temps de sieste inclue des ondes lentes et l’on se souvient donc mieux à terme des faits, des lieux et des visages. L’inconvénient par contre est  une possible sensation amorphe après le réveil.
  • 90 minutes : cette sieste va probablement correspondre à un cycle entier de sommeil, ce qui améliore les mémoires créative, émotionnelle  et de procédure comme apprendre à faire du vélo. Se réveiller après le sommeil paradoxal correspond en général au montant minimum de l’inertie du sommeil. C’est-à-dire que vous avez trop plongé dans le sommeil pour en sortir facilement, vous vous sentez donc dans une sorte de torpeur au réveil. Cette sieste cependant est le meilleur moyen de récupérer une dette de sommeil.

Bien entendu, ces données sont des résultats d’études, elles sont donc une moyenne et il convient que vous ajustiez à votre corps et votre quotidien.

Pour une sieste éclaire à regain d’énergie, laissez-moi vous donner le truc de Salvador Dali, Napoléon ou Léonard de Vinci. Mettez-vous en position semi-allongée avec un objet métallique à la main (cuillère, clé…). Lorsque la main se relâche, le bruit de la chute vous réveille, la sieste est finie !

Bonne sieste à tous ! Vous pouvez raconter les meilleures siestes que vous ayez faites. Dites-nous également si oui ou non vous pourriez faire la sieste au travail et comment ?

En sus, voici plusieurs livres sur la sieste. Je ne les ai pas lu mais trié par rapport à la quatrième de couv’ et le sommaire :

apprendre à faire la siesteApprendre à faire la siesteeloge de la siesteEloge de la siestel'art de la siesteL’art de la siestefaites la siesteFaites la sieste !           le guide officiel de la siesteLe guide officiel de la sieste

4 commentaires


  1. Les meilleures siestes au boulot…? Quand on est instit en maternelle et qu’on a une classe de petite section!!!
    désolée chers parents je ne veux choquer personne mais une fois qu’ils dorment tous, dans cette pièce ou il fait un peu chaud et ou l’on entend plus que de petits ronflements… Humm… quand il reste un petit matelas, une petite couv et un oreiller, le matos détente vous tend tout simplement les bras, il vous appelle même, vous ne pouvez pas lutter, c’est physiologique 🙂 enfin moi je n’y arrivais pas; que les parents se rassurent: ce sont des micros siestes de 20´ maxi et d’un sommeil léger puisque qu’on surveille tout de même vos petits chous; inconsciemment on n’ose pas s’endormir profondément; l’avantage c’est que les enfants récupèrent ensuite une maîtresse en forme et disponible pour ces 30 petits loulous qui eux viennent de dormir 2h et sont à nouveau pleins d’énergie!

    Répondre

    1. Merci Emilie pour ton expérience de super instit !!! Et je sais que c’est vrai 😛
      Je suis sûre que les parents conviendront tout à fait qu’une micro-sieste est tout à fait compréhensible et on ne peut plus indiquée pour être en forme l’après-midi !

      Répondre

  2. Impossible de m’allonger en me disant « je dors juste 20 mn » ; je plonge dans forcément dans un sommeil d’une ou 2 heures! (insomnie et dettes de sommeil obligent) … alors c’est proscrit maintenant! J’attends un article sur les insomnies, avec impatience, et merci pour le clin d’oeil à « féminité au pôle nord » <(") bisous peinturlurés. Puffin

    Répondre

    1. Je note Puffin. Un prochain article sera donc sur les insomnies qui est un sujet complexe. Il mériterait même plusieurs articles. Beaucoup de personnes connaissent des difficultés autour de leur sommeil.
      En ce qui te concerne, essaie peut-être le truc de la cuillère dans la main. Et surtout dis-moi si cela t’a procuré un peu de repos…
      Merci de ton commentaire et surtout pour cette superbe peinture !
      Bisous endormis

      Répondre

Laisser un commentaire